Harmonisation de la gamme majeure

Pour faire le lien entre une gamme et une suite d’accords, on commence par repérer les accords qui sont construits à partir de chaque degré de la gamme.

Harmonisation de la gamme de DO majeur

Nous allons voir dans cet article quels sont les accords à 4 sons qu’on peut construire sur chaque degré de la gamme majeure, en n’utilisant exclusivement que des notes de cette gamme.
Nous allons prendre pour exemple la gamme de DO majeur, construire un accord sur chaque degré en n’utilisant que des notes de la gamme de DO majeur, et observer quelle types d’accords nous allons obtenir.

Pour construire un accord à 4 sons, on prend :

  • La fondamentale
  • La tierce
  • La quinte
  • La septième

Remarque : pour trouver facilement les notes d’un accord, il est pratique d’avoir en tête le cycle des tierces.
Et j’explique de manière plus détaillée comment construire un accord à 4 sons et leur notation ici

Commençons par le premier degré :

  1. DO, la fondamentale, la note qui donne le nom de l’accord. On utilisera la notation anglo-saxonne : C
  2. sa tierce sera le MI. un intervalle de 2 tons, donc il s’agit d’une tierce majeure. Par convention quand la tierce est majeure on ne rajoute aucune indication dans la notation de l’accord. Par défaut, on considère que la tierce est majeure.
  3. La quinte sera le SOL. Elle est à 3,5 tons, elle est donc juste. Là non plus on ne rajoute aucune indication concernant la quinte. Par défaut, on considère que la quinte est juste.
  4. La septième sera le SI. Elle est à 5,5 tons, elle est donc majeure. Dans la notation, il sera nécessaire de le préciser. La septième est mineure par défaut. On utilise un grand M pour majeure

L’accord sur le premier degré est donc un CM7 (le grand M concerne la septième)

On peut refaire le même calcul pour chaque degré

Pour le deuxième degré :

  1. RE, la fondamentale : D
  2. sa tierce sera le FA. un intervalle de 1,5 ton, donc il s’agit d’une tierce mineure. Par défaut, on considère que la tierce est majeure, il faudra donc donner l’information dans la notation avec un petit m.
  3. La quinte sera le LA. Elle est à 3,5 tons, elle est donc juste. On ne rajoute aucune indication concernant la quinte.
  4. La septième sera le DO. Elle est à 5 tons, elle est donc mineure. Dans la notation, il ne sera pas nécessaire de le préciser. La septième est mineure par défaut.

L’accord sur le deuxième degré est donc un Dm7 (le petit m concerne la tierce)

Voici un tableau dans lequel on reproduit le même calcul pour chaque degré

DEGRÉS IIIIIIIVVVIVII
Généralité (à apprendre par cœurII-7III-7IVΔV7VI-7VIIØ7
FondamentalesDOREMIFASOLLASI
TiercesMIFASOLLASIDORE
QuintesSOLLASIDOREMIFA
SeptièmesSIDOREMIFASOLLA
AccordsCM7Dm7Em7FM7G7Am7Bm7(b5)
Notation JazzD-7E-7G7A-7BØ7

On remarquera le 5ème degré qui contient une tierce majeure et une septième mineure. Noté G7
Et le 7ème degré qui contient une quinte diminuée. Noté Bm7(b5)

Le degré V (la dominante)  joue un rôle déterminant dans la construction de suite d’accords. Voir l’article sur les cadences.

En harmonisant chaque degré de la gamme de DO majeur nous avons obtenu une suite d’accords. Cette suite d’accord est non seulement valable pour les degrés de la gamme de DO majeur mais on peut en déduire une généralité qui est valable pour toutes les tonalités.
Le premier degré sera sera toujours un accord M7, le deuxième un accord m7, le troisième un accord m7 etc. (apprendre par cœur la dernière ligne du tableau).
Par exemple si on est dans la tonalité de SOL majeur.
Le premier degré sera GM7, le deuxième Am7, le troisième Bm7 etc.

EXERCICES
  • Refaire un tableau avec l’harmonisation de la gamme de SOL majeur
  • Refaire un tableau avec l’harmonisation de la gamme de FA majeur

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Tétrades sur la guitare | Cours de guitare à Montpellier

Laisser un commentaire