Reconnaitre les intervalles à l’ oreille [Ear Training]

Niveau Débutant

L’oreille

Avoir l’oreille est essentiel pour un musicien. Surtout ne pas négliger ce travail là.
Ça vaut vraiment le coup de passer du temps au développement de son oreille.
Avoir l’oreille absolue n’est peut-être pas donné à tout le monde, mais rien n’empêche d’acquérir une très bonne oreille « relative ». C’est même quelque chose qu’il faut travailler très tôt quand on fait de la musique.

La méthode pour reconnaitre un intervalle est d’associer chaque intervalle à un début de mélodie que vous connaissez bien.
des comptines, des chansons populaires, des musiques de films ou de séries… peu importe, à condition que vous ayez la mélodie en tête.

Voici quelques exemples de mélodies pour chaque intervalle :

Seconde mineure ascendante :

Les dents de la mer
Ne me quitte pas

Seconde mineure descendante :

La lettre à elise

Seconde majeure ascendante :

Joyeux anniversaire
Frere jacques
j’ai du bon tabac Au clair de la lune

Seconde majeure descendante :

Yesterday (Beatles) No woman no cry

Tierce mineure ascendante :

Smoke on the water
Minor swing
Seven nation army

Tierce mineure descendante :

Do Do l’enfant do
Le pont de la rivière kwai
Thème de mission impossible

Tierce majeure ascendante :

Refrain de Couleur café (Gainsbourg)
A la claire fontaine

Tierce majeure descendante :

Summertime

Quarte juste ascendante :

La marseillaise
Le bon la brute et le truand
Mon beau sapin
Petit papa noel
Il était une bergère
Meunier, tu dors
La cucaracha

Triton (quarte augmentée ou quinte diminuée) ascendant :

Les simpsons
The frayed end of sanity (metallica)

Triton descendant :

Quinte juste ascendante :

Ainsi parlait zaratoustra
Dallas Star Wars

Quinte juste descendante :

Santiano (Hugues Auffray)
L’amour est enfant de bohème

Sixte mineure ascendante :

Comme toi (premier couplet) Goldman

Sixte mineure descendante :

Sixte majeure ascendante :

Les corons
Malbrough s’en va t’en guerre
My way – comme d’habitude (je me lève…)
Je l’aime à mourir (moi je n’était rien)

Sixte majeure descendante :

Il était un petit navire

Septième mineure ascendante :

Maman les petits bateaux

Septième mineure descendante :

Septième majeure ascendante :

Septième majeure descendante :

Octave ascendante :

I’m singing in the rain
Blue Bossa

Laisser un commentaire