5 Positions de la gamme mineure harmonique

Niveau intermédiaire


Autres gammes mineures à travailler


Intégrer la gamme mineure harmonique à vos improvisations

Il y a certainement bien des manières d’aborder l’improvisation avec cette gamme. Je vous propose par exemple cette approche :

  • Sur la gamme mineure naturelle que vous utilisez déjà en improvisation, repérez où se trouve la septième. Il s’agit d’une septième mineure. C’est précisément cette note qu’il faut modifier pour jouer la gamme mineure harmonique. La septième devient majeure.
    Par exemple en la mineur, repérez où se trouvent le sol sur chacune des positions que vous utilisez dans vos improvisations, et repérez la note sol# qui se trouve juste un demi-ton au dessus.
  • Repérez dans la suite d’accords qui vous sert d’accompagnement à quel moment il sera nécessaire de faire appel à cette septième majeure au bon moment.
    Pour cela, il est vous sera utile d’avoir quelques notions théoriques

Un peu de théorie

Structure de la gamme mineure naturelle

Cette gamme est construite sur la base de la gamme mineure naturelle. Prenons l’exemple de la tonalité de la mineur, qui ne contient aucune altération.

Si on construit un accord à partir de chaque degré comme nous l’avons fait pour la gamme majeure. Nous obtenons les mêmes accords que pour la gamme majeure :

Harmonisation de la gamme mineure naturelle

Am7 – Bm7(b5) – CM7 – Dm7 – Em7 – FM7 – G7

Rappelez ce que nous avons dit lorsque nous avons parlé des cadences. Le 5ème degré joue un rôle important. Dans la gamme majeure il s’agit d’un accord 7. Cette nature d’accord contient une « dissonance » qui crée une instabilité et « demande » à être résolu sur le 1er degré. La tonalité se retrouve renforcée, par cette alternance d’instabilité (V) et de stabilité (I)

Dans notre gamme mineure nous ne retrouvons pas ce phénomène. Sion laisse les accords tels quels la cadence [ V – I ] est tout simplement [ Em7 – Am7 ]. Aucun des 2 n’est plus instable ou stable que l’autre.

Pour générer une dissonance sur le V, nous transformons le Em7 en E7. Pour obtenir la cadence [ E7 – Am7 ]. Pour transformer le Em7 en E7, on modifie la tierce de l’accord. Le sol devient un sol#.

Structure de la gamme mineure harmonique

Une image contenant objet, horloge  Description générée automatiquement


Si on intègre le sol# dans notre gamme mineure naturelle, cela nous donne la gamme mineure Harmonique. Son existence vient d’une modification pour une raison Harmonique (on change un accord). D’où son nom de gamme mineure « harmonique »

L’altération que nous avons ajouté dans la gamme n’apparait pas dans l’armure. Elle n’a pas d’incidence sur la tonalité.

Voici donc sa structure quelle que soit la tonalité :

Harmonisation de la gamme mineure harmonique

Si on construit un accord à 4 sons à partir de chaque degré de cette gamme, nous obtenons les accords indiqués dans le tableau suivant :

DEGRÉSIIIIIIIVVVIVII
FondamentalesLASIDOREMIFASOL#
TiercesDOREMIFASOL#LASI
QuintesMIFASOL#LASIDORE
SeptièmesSOL#LASIDOREMIFA
AccordsAmM7Bm7(b5)CM7(#5]Dm7E7FM7G#dim7
Notation JazzA-ΔBØ7CΔ(#5)D-7E7G#°7
Généralité – Quelle que soit la tonalitéI-ΔIIØ7IIIΔ(#5)IV-7V7VIΔVII°7

Ressources supplémentaires


6 Commentaires

  1. Ce serait idéal avec en plus, sur tout le manche, les doigtés des accords principaux (découlant de la fondamentale, de la quarte et de la quinte), peut-être avec des petites étoiles de différentes couleurs ?

    • Bonjour, merci pour votre suggestion. Je vais voir ce que je peux essayer de faire, mais je crains qu’il soit difficile de faire quelque chose de lisible avec autant d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*