Définition

Un intervalle représente la différence de hauteur entre deux notes.
un intervalle peut être mélodique, si les notes sont jouées successivement :
intervalle_melodique

ou harmonique si les deux notes sont jouées en même temps :

intervalle_harmonique

Chaque intervalle a un nom en fonction du nombre de degrés qui sépare ces deux notes.

Exemples d’intervalles à partir de do

intervalles en do

IIIIIIIVVVIVIIVIII
unissonSecondeTierceQuarteQuinteSixteSeptièmeOctave
DOREMIFASOLLASIDO
+ 1 ton+ 2 tons+ 2,5 tons+ 3,5 tons+ 4,5 tons+ 5,5 tons+ 6 tons

 

Exemples d’intervalles à partir de la

intervalles de la

IIIIIIIVVVIVIIVIII
unissonSecondeTierceQuarteQuinteSixteSeptièmeOctave
LASIDOREMIFASOLLA
+ 1 ton+ 1,5 tons+ 2,5 tons+ 3,5 tons+ 4 tons+ 5 tons+ 6 tons

 

On peut constater que les intervalles de même nom ne sont pas strictement égaux dans ces deux tableaux.
Par exemple, on voit que la tierce de do est à 2 tons (domi = 2 tons). Alors que la tierce de la est à 1,5 ton (la > do = 1,5 ton).
On utilise un qualificatif différent (majeure ou mineure)  pour distinguer chacune de ces tierces.

Qualification des intervalles

Les secondes, tierces, sixtes et septièmes sont mineures ou majeures (ou plus rarement diminuées). Les quartes, quintes et octaves sont justes, diminuées ou augmentées.
La qualification des intervalles est déterminée par le nombre de tons qui sépare les deux notes.

Seconde mineure1/2 ton
Seconde majeure1 ton
Tierce mineure1,5 ton
Tierce majeure2 tons
Quarte juste2,5 tons
Quarte augmentée/quinte diminuée3 tons
Quinte juste3,5 tons
Quinte augmentée/sixte mineure4 tons
Sixte majeure4,5 tons
Septième mineure5 tons
Septième majeure5,5 tons
Octave6 tons

Sur la guitare

seconde mineure

seconde mineure


 

seconde majeure

seconde majeure


 

tierce mineure
tierce mineuretierce mineuretierce mineure

tierce majeure
tierce majeuretierce majeuretierce majeure

quarte juste
quarte justequarte juste

quarte augmentée / quinte diminuée
quinte diminuée / quarte augmentéequinte diminuée / quarte augmentée

quinte juste
quinte justequinte juste

quinte augmentée / sixte mineure
sixte mineuresixte mineuresixte mineuresixte mineure

sixte majeure / septième diminuée
sixte majeuresixte majeure

septième mineure
septieme mineureseptieme mineure

septième majeure
septieme majeureseptieme majeure

Octave
octaveoctave

Intervalles enharmoniques

Certains intervalles portent plusieurs noms. Vous voyez sur la guitare qu’on joue la quarte augmentée et la quinte diminuée de la même manière. Ce sont tous les deux des intervalles de 3,5 tons. On dit de ces intervalles qu’ils sont « enharmoniques ».

Pour éviter les confusions, essayez tout de même de ne pas prendre l’habitude de dire « c’est pareil » et d’interchanger les noms d’intervalles à tort et à travers. Vous risquez d’embrouiller les choses au moment d’utiliser ces intervalles.
La quinte diminuée de do est solb (Vème degré – do ré mi fa solb)  et non pas fa# ( qui serait un IVème degré, donc une quarte – do ré mi fa#)
Bien sûr, à l’oreille c’est le même son donc on est tenté de dire c’est pareil. Mais pour la lecture sur partition ou pour l’analyse, ne pas faire la distinction, ça embrouille, ça complique, ça ralentit et c’est source d’erreur.

Intervalles ascendants et descendants

Un intervalle peut être ascendant ou descendant.
Dans un intervalle ascendant, la deuxième note est plus haute que la première. Dans un intervalle descendant la deuxième note est plus basse que la première.

exemples

Intervalles ascendants

mi > sol = Tierce mineure (1,5 ton)
fa > do = Quinte juste (3,5 tons)
domi = Tierce majeure (2 tons)

Intervalles descendants

mi < sol = Sixte majeure (4,5 tons)
fa < do = Quarte juste (2,5 tons)
< si = Tierce mineure (1,5 ton)

Intervalles complémentaires

On appelle intervalle complémentaire l’intervalle qui permet de rejoindre l’octave de la première note à partir de la deuxième note.
C’est pas clair ? 🙂
Avec un exemple ce sera plus simple :

Prenons l’intervalle de quinte juste ascendante à partir de do
do > sol
l’intervalle complémentaire sera l’intervalle qui permettra d’atteindre le do (à l’octave au dessus) à partir du sol
sol > do
Dans ce cas il s’agit d’une quarte juste
Conclusion : l’intervalle complémentaire de la quinte juste est la quarte juste

On pourrait prendre d’autres exemples :
La tierce mineure de la : la > do
Intervalle complémentaire : do > la
Il s’agit d’une sixte majeure
Conclusion : L’intervalle complémentaire de la Tierce mineure et la sixte majeure

On peut retrouver assez facilement un intervalle complémentaire.
L’astuce est simple :

la somme d’un intervalle + son intervalle complémentaire est égale à 9.

5te + 4 te = 9
3ce + 6te = 9
2de + 7me = 9

En ce qui concerne la qualification :

  • Elle est inversée quand il s’agit d’un intervalle majeur, mineur, diminué ou augmenté.
  • Elle est maintenue à l’identique quand il s’agit d’un intervalle juste.

exemples :

  • tierce majeure > sixte mineure
  • seconde mineure > septième majeure
  • quinte augmentée > quarte diminuée
EXERCICES
Intervalles ascendants :
  •  Quelles est la tierce majeure de la ?
  • Quelle est la quarte juste de sol ?
  • Quelle est la quinte juste de mi ?
  • Quelle est la septième mineure de ?
Intervalles descendants :
  • Quelle est la sixte mineure de ?
  • Quelle est la seconde majeure de fa ?
  • Quelle est la quarte juste de sol ?
  • Quelle est la tierce majeure de fa# ?
APPLICATION

Repérez les intervalles sur la guitare. Maintenant vous savez comment les retrouver vous même. il suffit de compter les cases. Il existe plusieurs doigtés pour jouer chaque intervalles. Il fait les répéter pour bien les avoir sois les doigts et les entendre. La reconnaissance des intervalles est le meilleur moyen de travailler son oreille.

Consultez ces pages d’exercices pour travailler les intervalles :

[add_posts tag=exercices-intervalles show=20]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire